Surnom : Neo samurai  (U.S) / Trickstar (Japon)
Date de naissance : 08/03/1978
Poids: 70 kilos
Taille: 1,75 mètres
Team: Beverly Hills Jiu-Jitsu Club
Pays: Japon
Style: Bjj /Lutte/Kickboxing
Palmarès: 15-5-1 (1 victoires par KO, 12 victoires par soumission, 2 victoires par décision)
Palmarès k1 : 2-4-0


Les débuts du « Neo samurai »
 

Genki Sudo voit le jour en 1978 à Koto-ku, un arrondissement de Tokyo. Le premier contact du jeune Genki avec un sport de combat s’effectue lorsqu’il décide de rejoindre le club de lutte de son lycée en 1993.
Montrant des aptitudes certaine il devient, en 1996, Champion du All-japan juniors olympic et participe dans la foulée a championnat du monde junior de lutte gréco-romaine.

Diplôme en poche il migre vers les Etats-Unis pour étudier l’art a l’université de Santa monica et commence a la pratique du jujitsu brésilien et du pancrase au
 Beverly hills Jiu-itsu club de Los Angeles.C’est a ce moment là que Genki débute dans les règles du Combat libre.
Son premier combat, en 1998, contre Tikhi Goshn à l’ES 2- extrême shot 
se solde par une défaite à la décision.


Le parcours d’un combattant unique.

Ses études bouclées, Genki Sudo reviens au Japon et commence véritablement sa carrière professionnelle au Pancrase où il gagnera quatre fois pour trois défaites. Même si son bilan est mitigé, Genki fait parti de ces combattants spectaculaire et gagne ainsi une énorme popularité.

Après un bref passage a la Rings, Sudo combat en 2002  à l’UFC-38 où il ébloui l’audience en battant l’anglais Leigh Remedios par soumission (rear naked choke).
Il débute une carrière de Kickboxeur au K-1 MAX en 2002, mais n’abandonne pas pour autant le combat libre et reviens a l’ UFC-42 où il perd de façon litigieuse face a . On le verra combattre une dernière fois à L’ UFC en 2004 contre Mike Brown qu’il soumet assez facilement.

Dés Lors Genki Sudo se consacre entièrement au K-1 qui lui propose non seulement des combats de M.M.A mais aussi de Kickboxing … Une aubaine pour ce « touche-à-tout » des sports de combats .

En Deux ans il combattra trois fois en M.M.A pour autant de victoires (Butterbean, Ramon Dekkers, Royler Gracie) et cinq fois en Kickboxing avec moins de réussite (deux victoires, pour trois défaites) rencontrant des kickboxeurs de niveau mondiale comme Masato, Kraus ou Kohiruimaki.

En 2005 Le "neo samourai" prend part au tournoi poids légers du K-1-hero’s et arrive en finale contre Norifumi " Kid" Yamamoto, après avoir défait Kazuyuki Miyata, et Hiroyuki Takaya. Une finale perdu après une interruption peut être trop rapide de l’arbitre qui estime que Sudo ne pouvait plus se défendre …ce que le japonais contestera brièvement.


Genki le showman … 

Grappler de génie, Genki Sudo est un Showman qui combat autant pour gagner que pour faire le spectacle. Pour lui le combat commence dés l’entrée et se poursuit sur le ring. Ses entrées mobilisant parfois plusieurs dizaines de danseurs sont autant un événement que ses propres combats.


We are all one ! Une phrase qui restera attachée a l’image de Genki Sudo.

Un Drapeau brandit en fin de combat qui symbolise a lui seul la "Philosophie Sudo". Humaniste convaincu, il pardonne sans problèmes au maniaque qui le poignarde lors d’une nuit a Tokyo… Rien de plus normal pour un personnage ayant pour idole  Gandhi , Ryoma Sakamoto et Martin Luther king jr.


Vers d’autres horizons … 

C’est avec stupeur que le 31 décembre le monde du M.M.A apprend le désir de retraite du Japonais. Malgré de belles années à venir, le " Neo samurai " estime avoir eu une vie martiale très riche et souhaite se consacrer à sa carrière de chanteur et d’acteur.  Tous les fans espèrent qu ‘il reviendra sur sa décision …


Focus sur genki Sudo

Hl genki Sudo

genki Sudo Westside tournament