Le jour de la pesée est, dans les sports de combat, un moment au combien important. Tout d’abord, et ce n’est pas rien, il permet de savoir si le combattant rentre bien dans la catégorie de poids (des sanctions sportives ou financières peuvent être appliqué dans le cas contraire …), Mais la pesée permet d’avoir un réel premier contact avec son adversaire. On dit souvent que le combat commence le jour de la pesée et que le vainqueur peut y être déjà visible.

Alors comment réussir une bonne pesée ? Basons nous sur le cas de Kazushi Sakuraba alias le  IQ wrestler  ou  Gracie Hunter , grand spécialiste de la pesée en trois leçon .


Leçon n°1 de Monsieur Kazushi : Utiliser tout les moyens possible pour être au bon poids.

Le combattant est souvent angoissé à l’idée d’être trop lourd pour la catégorie dans laquelle il veut combattre, mais il arrive aussi d’être plus léger que la limite de la catégorie. C’est dans ce cas la que Saku a la solution pour vous !

Il vous manque quatre kilos ? Qu’a cela ne tienne, mettez une Xbox 360 dans votre survêtement et hop le tour et jouer! Quatre kilos de technologie qui vous permettrons de passer l’épreuve du poids sans problème.

    12kazushisakurabaheros8wh7  13kazushisakurabaheros8ge2   14kazushisakurabaheros8mx2

16kazushisakurabaheros8ac1 

Mission accomplie Monsieur Kazushi!!


Leçon n° 2 de Monsieur kazushi : Impressionner l’adversaire.

L’épreuve du poids étant réussie, le combat mental peut commencer : Il faut impressionner l’adversaire !
Pour ce faire rien de plus simple, il vous suffit de vous munir d’un simple feutre noir. Avec ce même feutre dessiné vous des muscles d’acier a faire pâlir de jalousie Mister Olympia. Votre adversaire prendra peur quand il verra le corps d’apollon taillé pour la destruction que vous exhiberez fièrement  

Nb : A noté que cette astuce peut aussi énervé fortement votre adversaire et cela peut avoir de grave conséquence s au niveau de votre symétrie faciale (cf. Sakuraba-Arona)

14561 14565


Leçon n°3 de Monsieur kazushi : revendiquer son appartenance.

Pour que votre peuple vous soutienne, il faut revendiquer son origine. Mais comment faire lorsque l’on est quasi nu comme un ver ? Encore une fois tonton Saku a la solution : Les sous-vêtement !!
Quoi de mieux que des sous-vêtements traditionnels pour se revendiquer d’un groupe ? Caleçon écossais ou encore magnifique fundoshi japonais …Tout les moyen sont bon pour ! Attention à ne pas prendre froid tout de même …

12382 12383


Et qu'est ce qu'on dit ? MERCIII MONSIEUR KAZUSHI !!!

 

Mehdi souames.